Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 19:10

term2048-2Term2048, vous connaissez ? C'est un jeu que j'ai découvert sur le site de Korben, jeu qu'on peut pratiquer via un navigateur ou dans un terminal.
Korben nous donne le lien pour y jouer en mode geek, mais l'installation requiert le sudo.
Il faut donc taper la commande suivante : sudo pip install term2048, la mise à jour (update), elle aussi, requiert le mode sudo : sudo pip install -U term2048. Et comme le dit Korben c'est vraiment un assassin de productivité...

Article de Korben : ici

Have fun...

Repost 0
Published by neo-joko - dans fun
commenter cet article
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 10:55

pmsyt2Dans un article précédent, je vous avais parlé de pms (le spotify du pauvre).Ce dernier peut être utilement remplacé par PMS-youtube que je considère comme vraiment génial.
Je vous laisse vous rendre sur le site suivant : la vache libre
J'apporte cependant quelques précisions :
Lancez dans le terminal la commande suivante : pmsyt set show_video true
Fermez le terminal. Les vidéos sont maintenant accessibles en tapant juste le numéro du titre à jouer.
Autre info, il est possible dans un script bash de lancer pmsyt suivi de "/" et d'une variable.
gnome-terminal -e "pmsyt /$artiste $titre"
Je m'en sers par exemple pour voir une vidéo d'un titre qui passe à la radio en un clic...
Have fun.

Repost 0
Published by neo-joko - dans soft
commenter cet article
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 09:16

Playlist.png

Je me retrouvais souvent confronté au problème d'écouter les dernières musiques téléchargées. En effet, par souci de clarté, je classe mes morceaux par genre musical. Il s'en suit que pour écouter les plus récents de chaque (sous) répertoire, il fallait que je le fasse à la main. Voici donc un petit script qui m'a affranchi de ce pénible labeur.

#!/bin/bash
#on se place dans le répertoire de musique -- à changer selon arborescence
cd "/media/FreeAgent Drive/musique"

#on efface play_list.m3u option -f au cas où play_list.m3u n'existe pas
rm -f play_list.m3u

#on affiche une fenêtre zenity pour la date de départ
date_depart=$(zenity --calendar --text='date de départ ?' --title='Musiques')
jour="$(echo $date_depart | cut -d\/ -f1)"
mois="$(echo $date_depart | cut -d\/ -f2)"
annee="$(echo $date_depart | cut -d\/ -f3)"

#on va créer un fichier fic_ref dont la date de création est "annee-mois-jour"
touch --date "$annee-$mois-$jour" fic_ref


#on cherche tous les fichiers qui sont aussi ou plus recents (-newer) que fic_ref
#et on envoie le resultat dans play_list.m3u
find . -newer fic_ref -name \*.mp3 >play_list.m3u

#on lance audacious (ou un autre player) avec play_list_m3u comme play list
audacious play_list.m3u

Enregistrez ce script et éventuellement référencez-le via alacarte. Associez-lui une icône jolie (ou pas). Enfin, dans le dash, tapez le nom de votre script et glissez l'icône dans la barre des lanceurs.

Et voilà !

Repost 0
Published by neo-joko - dans scripts
commenter cet article
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 10:17

pms.pngJ'ai découvert, sur le site de Korben, une petite application pour écouter et pour (éventuellement) télécharger de la musique. Cette application se nomme pms (poor man spotify, le spotify du pauvre...). Le lien : pms - korben.
Comme indiqué dans le billet de Korben, il suffit de se placer dans le terminal (et dans le répertoire de pms-master) et de lancer la commande suivante ./pms (et non ./pms.py). Si, comme moi, vous êtes fainéant des doigts, pourquoi ne pas simplifier son utilisation par un script auquel on pourrait avoir accès par une icône dans la barre des lanceurs de unity ?
C'est ce que je vous propose de réaliser.
En premier écrivons le script
#!/bin/bash
~/pms-master/pms
enregistrons-le sous pms.sh par exemple.
Ensuite, pour pouvoir y avoir accès facilement, on renseigne via alacarte  (voir Scripts dans la barre Unity ) le chemin d'accès au script de la manière suivante bash /home/user/chemin_du_script. Ne pas omettre d'indiquer que l'application se lance dans le terminal. Attention, toutefois, le chemin doit être rensigné en entier et non avec ~/../pms.sh.
Ajoutons aussi l'icône qui va bien et voilà !


P.s. Les téléchargements se trouvent dans ~/Downloads/PMS

Repost 0
Published by neo-joko - dans fun
commenter cet article
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 09:34

283-1.pngJ'ai découvert une astuce pour les exposants que je vous livre de suite. Par exemple pour afficher 2⁸³, il suffit de taper accent circonflexe suivi du chiffre. Il est nécessaire de refaire accent circonflexe pour chaque exposant. Pour info 2⁸³ = 9.671406557x10²⁴.

Repost 0
Published by neo-joko - dans linux
commenter cet article
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 11:07

opennic-logo-sm411A la suite de l'article paru sur http://www.crowd42.info/, j'ai voulu changer les paramètres des connexions réseau comme indiqué dans l'article. Cependant les menus affichés ne correspondaient pas au miens. En risque-tout (je suis assez novice), j'ai donc modifié les paramètres comme suit et vous propose à en faire de même :
1- lancez le gestionnaire de connexions (dans unity tapez nm)
2- onglet IPV4
3- Méthode : Adressses automatiques uniquement (DHCP). C'est le point le plus important.
4- renseignez les serveurs DNS
5- enregistrez
6- déconnectez et reconnectez-vous

et voilà :-)


 P.s. Pour ceux qui sont en France (et en particulier sur Paris), voilà les adresses des serveurs que j'ai renseignées : 195.46.245.59, 217.6.34.48, 217.6.34.47, 185.19.105.14

Ça marche nickel.

Repost 0
Published by neo-joko
commenter cet article
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 09:47

downloadhelper.pngIl m'est arrivé une mésaventure avec downloadhelper (un plugin de Firfox). Je ne pouvais plus télécharger. Si le même problème venait à vous arriver, voici la méthode dont je me suis servi pour revenir à une situation normale.
Premièrement, faites une sauvegarde de vos favoris. Lancez Firefox puis cliquez sur Marque-pages->Afficher tous les marque-pages->Importation et sauvegarde->Sauvegarder.
Donnez un nom à la sauvegarde ou laissez tel quel (extension du fichier : .json).
Deuxièmement, dans votre répertoire personnel, affichez les fichiers cachés, et supprimez le répertoire .Mozilla.
Troisièmement, relancez Firefox et dans Marque-pages effectuez la retauration des favoris avec l'option Importation en indiquant le fichier .json.
Enfin réinstallez downloadhelper et voilà...

Repost 0
Published by neo-joko
commenter cet article
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 19:49

souris_copier_coller.pngUn copier-coller ultra rapide avec une petite astuce qui facilite grandement la vie. Selectionnez par surlignage simple, par double ou triple clic, le texte, puis dans une autre fenêtre (pouvant recevoir du texte), cliquez sur la molette et hop ! voilà votre texte collé.

Repost 0
Published by neo-joko - dans gnome
commenter cet article
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 17:33

tradef.pngQui a dit qu'informatique et plaisir des lettres ne faisaient pas bon ménage ? Je vais vous livrer trois contre exemples.
Il s'agit de scripts réalisés par un usager d'ubuntu.fr et par votre serviteur.
Le premier conçu par Ph3nix_ vous permet de trouver les synonymes d'un mot, par exemple tapez dans le terminal : syno étoile
et vous obtiendrez :
synonyme (27) :
acteur, artiste, as, astérisque, astre, ballerine, carrefour, chance, crédit, croisée, croisement, danseuse, décoration, destin, destinée, échangeur, fortune, hasard, patte-d'oie, pelote, planète, puissance, rond-point, sort, star, trèfle, vedette            


Classement synonyme :
astre, carrefour, destin, destinée, rond-point, star, vedette, acteur, artiste, as,

Pour de plus amples explications rendez-vous au lien suivant :

http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1183731
Le second est un traducteur multilingue inspiré de Ph3nix_ que j'ai "personnalisé à outrance" et le code n'est pas des plus optimisés.
Dans un premier temps copiez le code ci-dessous dans un fichier que vous pourriez appeller trad.sh et le placer dans un répertoire bien identifiable comme /home/utilisateur/scripts/trad/

#!/bin/bash
RAZ="\e[m"
JAUNE="\033[1;33m"
BLEUCLAIR="\033[1;36m"
ROUGE="\033[1;31m"
FUSHIA="\033[1;35m"
VERT="\033[1;32m"    #GREEN
BLANC="\033[1;37m"    #WHITE

echo -e "${BLEUCLAIR}================================================================================${RAZ}"
wget -q -U "Mozilla/5.0" "http://traduction.sensagent.com/$1/$2-$3/"
html2text index.html > trad.txt
mot=$1
chaine1="\*\*\*\*\*\ "
chaine="$chaine1$mot\ ($1"
chaine2="$mot\_("
# le /f/ aurait pu être /h/ ou autre en attendant vérif
sed -n -e "/^\*\*\*\*\*/,/f/p"  trad.txt > trad1.txt
sed -n -e "/^[^*/,/\]/p" trad1.txt > trad2.txt

#on remplace les _ par un espace
chaine_a=$(sed -n '1p' trad2.txt)
chaine_a=`echo $chaine_a | sed "s/[_?]/ /g"`
chaine_b=$(sed -n '2p' trad2.txt)
chaine_b=`echo $chaine_b | sed "s/[_?]/ /g"`
chaine_c=$(sed -n '3p' trad2.txt)
chaine_c=`echo $chaine_c| sed "s/[_?]/ /g"`
car_control=${chaine_b:0:1}
car_control_chaine_c=${chaine_c:5:1}

if [ "$car_control" == "=" ] || [ "$chaine_b" == "" ]
then
echo -e "${VERT}Ce mot n'a pu être extrait ou n'existe pas ${RAZ}"
    #on regarde si mot inexistant
else
#on vérifie si doublon entre b et c
if [ "$chaine_b" == "$chaine_c" ]
then
chaine_c=""
fi
#on vérifie doublon entre chaine a et chaine b"
if [ "$chaine_a" == "$chaine_b" ]
then
chaine_b=""
chaine_c=""
fi

#on vérifie que la cahine c ne retourne une "francophonie --nom de pays Italie (n.)
chaine_franco="$mot (n.)"
if [ "$chaine_c" == "$chaine_franco" ]
then
chaine_b=""
chaine_c=""
fi

#on regargde si chaine_c commence par "↗" ou "↘"  "[" ou contient "voir aussi" ou vide
car_control=${chaine_c:0:1}
chaine_c="$chaine_c"
if [ "$car_control" == "↗" ]|| [ "$car_control" == "↘" ]|| [ "$chaine_c" == "voir aussi" ]|| [ "$car_control" == "[" ]|| [ "$chaine_c" == "dictionnaire analogique" ]|| [ "$car_control" == "" ]|| [ "$car_control" == "≠" ]|| [ "$car_control" == "[" ]|| [ "$car_control_chaine_c" == "=" ]
then
chaine_c=""

#sinon chaine c peut être intéressante et o ajoute un\n à la FIN de chaine b, on marque cette chaine avec un flag
else
flag="vrai"
fi

#on regarde si la chaine_b est "inintéressante", si oui on reset chaine à chaine_a
car_control=${chaine_b:0:1}
if [ "$chaine_b" == "voir aussi" ]|| [ "$car_control" == "↘" ]||[ "$car_control" == "↗" ]|| [ "$chaine_b" == "dictionnaire analogique" ]|| [ "$car_control" == "≠" ]|| [ "$car_control" == "[" ]|| [ "$chaine_b" == "" ]
#echo "             >$chaine_b<             "
then
chaine=$chaine_a
chaine_b=""
chaine_c=""


#si chaine b intéressante alors on ajoute un anti slash n
else
chaine_b="\n$chaine_b"
fi
if [ "$flag" == "vrai" ]
then
chaine_b="$chaine_b\n"
fi
echo -e "${BLEUCLAIR}${mot} : ${JAUNE}${chaine_a}${chaine_b}${chaine_c}.${RAZ}"
fi
echo -e "${BLEUCLAIR}================================================================================${RAZ}"
echo
rm -f index.html
rm trad*.txt
#------------------- fin du script trad.sh -------------------------

Dans une deuxième étape, on va créer un lien symbolique qui rendra ce script accessible depuis n'importe quel répertoire où le terminal est ouvert. Pour ce faire on affiche les fichiers cachés du répertoire /home. Ouvrez le fichier .bashrc (attention bien mettre le ".") et ajouter la ligne suivante : alias trad="bash /home/utilisateur/scripts/trad/trad.sh" [voir Note 1.]
Pour que l'alias prenne effet, déconnectez-vous puis reconnectez vous. Dans le terminal entrez : trad amour fr en et vous obtiendrez :
================================================================================
amour : love, lovemaking, poppet, lamb, darling, flame, baby, pet, sweetie, beloved,
love
love, enjoy.
================================================================================
Les traductions proviennent du site http://traduction.sensagent.com, utile pour connaitre les codes langues. Ils sont visibles dans la barre d'adresse.
Petite astuce tapez trad amour fr fr :-) Cela fonctionne aussi avec le code langue en, trad love en en. A tester pour les autres langues.

[Note 1] Il est plus aisé d'avoir à taper un lien symbolique que de faire dans un terminal : bash /home/utilisateur/scripts/trad/trad.sh, surtout si l'on s'en sert régulièrement.
Et pour finir, un script qui vous traduit en trois clic+entrée de l'anglais vers le français. Il s'agit quasiment du même script que précédemment mais avec l'anglais comme langue de départ et le français comme langue d'arrivée. Ainsi au lieu de taper trad mot en fr, on collera juste le mot à traduire dans le terminal suivi de "Entrée" Pour ce faire vous allez créer une entrée via alacarte à laquelle vous associerez l'icône de votre choix (sudo apt-get install alacarte).
D'abord copiez-collez le script suivant et enregistrez-le sous tradef.sh (par exemple).
#!/bin/bash
#rm index.html
RAZ="\e[m"
JAUNE="\033[1;33m"
BLEUCLAIR="\033[1;36m"
ROUGE="\033[1;31m"
FUSHIA="\033[1;35m"
VERT="\033[1;32m"    #GREEN

function trad {
echo -e "${BLEUCLAIR}================================================================================${RAZ}"
wget -q -U "Mozilla/5.0" "http://traduction.sensagent.com/$mot/en-fr/"
html2text index.html > trad.txt

#mot=$1 reliquat e la commande de trad.sh adaptation pour trad en vers fr
chaine1="\*\*\*\*\*\ "
chaine1="$chaine1$mot\ ($mot"
chaine2="$mot\_("

# le /f/ aurait pu être /h/ ou autre en attendant verif
sed -n -e "/^\*\*\*\*\*/,/f/p"  trad.txt > trad1.txt
sed -n -e "/^[^*/,/\]/p" trad1.txt > trad2.txt

#on rempkace les _ par un espace
chaine_a=$(sed -n '1p' trad2.txt)
chaine_a=`echo $chaine_a | sed "s/[_?]/ /g"`
chaine_b=$(sed -n '2p' trad2.txt)
chaine_b=`echo $chaine_b | sed "s/[_?]/ /g"`
chaine_c=$(sed -n '3p' trad2.txt)
chaine_c=`echo $chaine_c| sed "s/[_?]/ /g"`
car_control=${chaine_b:0:1}
car_control_chaine_c=${chaine_c:5:1}

if [ "$car_control" == "=" ] || [ "$chaine_b" == "" ]
then

echo -e "${VERT}Ce mot n'a pu être extrait ou n'existe pas ${RAZ}"
    #on regarde si mot inexistant
else
#on vérifie si doublon entre b et c
if [ "$chaine_b" == "$chaine_c" ]
then
chaine_c=""
fi
#on vérifie doublon entre chaine a et chaine b"
if [ "$chaine_a" == "$chaine_b" ]
then
chaine_b=""
chaine_c=""
fi


#on vérifie que la cahine c ne retourne une "francophonie --nom de pays Italie (n.)
chaine_franco="$mot (n.)"
if [ "$chaine_c" == "$chaine_franco" ]
then
chaine_b=""
chaine_c=""
fi



#on regargde si chaine_c commence par "↗" ou "↘"  "[" ou contient "voir aussi" ou vide
car_control=${chaine_c:0:1}
chaine_c="$chaine_c"

if [ "$car_control" == "↗" ]|| [ "$car_control" == "↘" ]|| [ "$chaine_c" == "voir aussi" ]|| [ "$car_control" == "[" ]|| [ "$chaine_c" == "dictionnaire analogique" ]|| [ "$car_control" == "" ]|| [ "$car_control" == "≠" ]|| [ "$car_control" == "[" ]|| [ "$car_control_chaine_c" == "=" ]
then
chaine_c=""

#sinon chaine c peut être intéressante et o ajoute un\n à la FIN de chaine b, on marque cette chaine avec un flag
else
flag="vrai"
#chaine_b="$chaine_b"

fi

#on regarde si la chaine_b est "inintéressante", si oui on reset chaine à chaine_a
car_control=${chaine_b:0:1}
if [ "$chaine_b" == "voir aussi" ]|| [ "$car_control" == "↘" ]||[ "$car_control" == "↗" ]|| [ "$chaine_b" == "dictionnaire analogique" ]|| [ "$car_control" == "≠" ]|| [ "$car_control" == "[" ]|| [ "$chaine_b" == "" ]

then
chaine=$chaine_a
chaine_b=""
chaine_c=""


#si chaine b intéressante alors on ajoute un anti slash n
else
chaine_b="\n$chaine_b"
fi
if [ "$flag" == "vrai" ]
then
chaine_b="$chaine_b\n"
fi
echo -e "${BLEUCLAIR}${mot} : ${JAUNE}${chaine_a}${chaine_b}${chaine_c}.${RAZ}"
fi
echo -e "${BLEUCLAIR}================================================================================${RAZ}"
echo

}
echo -e "${VERT}TRADUCTEUR ANGLO-FRANÇAIS${RAZ}"
#on appelle 1000 fois la fonction !!!
for i in `seq 1 1000`;
 do
  read -p ">>> entrez le mot : " mot
trad $mot
rm -f index.html*
rm trad*.txt
done
#------------------ fin du script --------------------------
Maintenant, lancez alacarte. Ajoutez une entrée dans la catégorie de votre choix (par exemple "Autre"). Dans la rubrique "Nom" entrez (toujours par exemple) Traducteur Anglais-Français et dans la rubrique commande renseignez : gnome-terminal -e  "bash /home/utilisateur/scripts/trad/tradef.sh"
Associez-lui l'icône de votre choix. Fermez le tout. Dans le dash de unity tapez Traducteur (sans préciser la suite). L'icône associée au script apparaît.
Glissez-la maintenant dans la barre des lanceurs. Cliquez sur celle-ci, un terminal s'ouvre et attend le mot anglais à traduire. Une façon très pratique de l'utiliser est de double-cliquer gauche sur un mot d'un document en anglais et cliquer-mollette dans le terminal suivi de "entrée".
Utilité ? Futilité ? A vous de voir...


Repost 0
Published by neo-joko - dans scripts
commenter cet article
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 10:42

ssh.pngOn peut parfois avoir besoin de se connecter à son ordinateur personnel à partir d'un autre. Il y a différents moyens de réaliser cette opération. Dans cet article on traitera de ssh en essayant d'être plus explicite que ce que j'ai lu sur le net. Secure Shell (SSH) est à la fois un programme informatique et un protocole de communication sécurisé (wikipédia). On ne parlera ici que de machines tournant sous linux.
Pour ce faire on va installer sur les deux machines openssh. Dans le terminal de la machine "serveuse" glissez-déposez la commande suivante : sudo apt-get install openssh-server, sur la machine client on peut décider de n'installer qu'openssh : sudo apt-get install apt-get install openssh
Sous ubuntu ssh se lance automatiquement au démarrage. On peut l'arrêter par un : sudo service ssh stop et pour le redémarrer bien sûr, sudo service ssh start ou sudo service ssh restart. On lance ensuite sur la machine cliente et dans le terminal : ssh Toto@adresse_ip. Toto, ici, est le nom d'un utilisateur sur la machine serveuse. Son adresse ip de peut être trouvée par la commande ifconfig lancée dans le terminal de cette même machine. Elle est répérée par la ligne commençant par inet.
En effectuant la commande de ssh (machine cliente), le signal d'invite dans le terminal change et on retouve celui de la machine serveuse. C'est comme si on avait deux terminaux identiques. Maintenant vous pouvez effectuer des opérations à partir de votre terminal client sur la machine serveuse. Il est même possible (mais déconseillé) de déporter l'affichage par la commande : ssh -X Toto@adresse_ip. Dès lors on peut lancer des programmes en mode graphique. En lançant "nautilus" par exemple, on se retrouve avec le navigateur de fichier. Dans ce cas, on peut écouter de la musique, voir des films... Attention, malgré tout le déport n'est pas supporté par toutes les distris (et déconseillé). Je le mentionne à titre purement informatif.
Voilà pour les principes de bases. Cependant, je vous engage à lire les articles suivants :

http://doc.ubuntu-fr.org/ssh

http://fr.wikipedia.org/wiki/Secure_Shell

http://www.linuxpedia.fr/doku.php/commande/ssh

http://www.zone-webmasters.net/publications/76-installation-de-ssh-sous-linux.html

 


Repost 0
Published by neo-joko - dans linux
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de neo-joko - linux
  • Le blog de neo-joko - linux
  • : blog consacré au système d'exploitation linux (essentiellement ubuntu et l'environnement du bureau gnome/unity)
  • Contact

Recherche